L’acidocétose diabétique est une complication du diabète de type 1 nouvellement diagnostiqué ou déjà existant qui peut entraîner des dommages cérébraux. En raison de ce risque, le traitement de l'ACD diffère chez l’enfant par rapport à l’adulte. Les prestataires de soins de santé doivent respecter un protocole particulier mis en ligne quant au traitement de l’ACD chez l’enfant. Une communication précoce avec le médecin spécialiste en diabète de votre site de référence pédiatrique est un élément clé de la prise en charge de ces patients.

Toutes les ressources GCEP/TREKK sont disponibles sur https://trekk.ca/resources?tag_id=D016883.

En pédiatrie, ces ressources spécifiques se divisent en deux étapes :

  1. Gestion initiale par le département du Service des urgences :
    • Diabetic Ketoacidosis Algorithm (2023)
    • Bottom Line Recommendations: Diabetic Ketoacidosis (2023)
    • Diabetic Ketoacidosis Pocket Card (2023)
    • Diabetic Ketoacidosis Order Set (2023)
  2. Lignes directrices en continu pour la gestion des patients hospitalisés, destinées à être utilisées immédiatement après le traitement reçu au Service des urgences :

Veuillez noter que les lignes directrices du TREKK sont plutôt de nature normative en ce qui a trait aux recommandations des liquides, du dosage d’insuline, etc. Les lignes directrices pour la gestion des patients hospitalisés sont volontairement plus flexibles afin d’offrir une gamme d’options acceptables permettant au médecin clinicien d’adapter les soins requis par un patient donné ainsi que ses préférences de gestion. Nous vous suggérons de communiquer avec votre centre de référence en diabète pédiatrique pour obtenir conseils et soutien lorsque le besoin s’en fait sentir.

TREKK et GCEP ont mis à jour les directives de gestion de l'ACD pour s'aligner sur les directives des ISPAD 2022 Clinical Practice Consensus Guidelines. Avec les révisions DKA de 2023, il existe des débits et des options de fluides plus libéraux et un seuil plus élevé pour le potassium de départ, par rapport à nos recommandations de 2018.

Le GCEP a également créé un nouveau document contenant des lignes directrices pour la prise en charge de l'état hyperosmolaire hyperglycémique (EHH) :

Nous espérons que vous trouverez ces ressources utiles pour votre établissement.