Les courbes de croissance de l’OMS pour le Canada en 2014
(English version)

C’est en 2014 que l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), appuyée par son comité de consultations sur les courbes de croissance nationales, ont publié une révision des tableaux courbes de croissance de l’OMS pour le Canada. Ces deux ensembles de tableaux visaient à répondre aux préoccupations soulevées par leurs utilisateurs canadiens. Les courbes de référence poids pour l’âge ont été étendues afin d’inclure le groupe des 10 à 19 ans. Cet ajout faisait suite à la nouvelle analyse by the Groupe canadien d’endocrinologie pédiatrique (GCEP) faite à partir des données de base collectées par le Centre national de la statistique de la santé entre 1963 et 1975 et utilisées par l’OMS pour développer leurs courbes de référence en 2007. Dans les tableaux du 2e ensemble, de plus, c’est en restaurant le 7e centile, familier aux usagers des courbes de croissance du CDC, que la granularité fut ajoutée aux valeurs normales (écart-type −2 à +2). Cet ajout est important dans l’application des critères diagnostiques traditionnels pour les cas de retard de croissance staturo-pondérale et d’hypertension.

Nous avons donc établi un certain nombre de traceurs en ligne permettant l’utilisation d’images JPEG à haute résolution dans la préparation de publications ou de présentations de trajectoires de croissance basées sur ces nouveaux tableaux. Pour des informations détaillées, suivre les liens. Pour un affichage optimal, vous pouvez agrandir la fenêtre du navigateur de façon à voir chacune des lignes de données séparément, accompagnée de deux graphiques adjacents. Pour utiliser ce traceur qui profite de l’application Canvas Graphics HTLM5, nous recommandons d’utiliser un navigateur compatible avec HTML5, tel que Chrome, Firefox, ou Safari.

Ensemble 2e (publié par l’ASPC en septembre 2014) — English versions here

Ensemble 1er (publié par l’ASPC en mars 2014) — English versions here

Autres liens utiles

Pour ceux d’entre vous qui ont besoin de calculs groupés, nous avons mis en ligne un certain nombre d’outils autonomes. Pour plus de détail, veuillez vous référer à l’encadré ou aux liens à la fin de cet article.


Traceur du site web, pour le groupe d’âge 2 à 19 ans

À noter que les instructions pour l’utilisation du traceur chez les nourrissons (de 0 à 2 ans) sont comparables. Veuillez cliquer ici pour voir la liste des différences majeures ainsi que les détails quant à leur utilisation.


Instructions pour le démarrage rapide: nécessite un navigateur compatible avec HTLM5 (Chrome, Firefox, Safari)

Instructions détaillées

L’utilisation de cette application est plutôt intuitive. En effet, visait à produire une version de qualité pouvant être utilisée à des fins de publication, l’ensemble Les courbes de croissance de l’OMS pour le Canada de 2014 publiées par l’ASPC, recours largement aux graphiques du canvas HTML5, qui requierent également un navigateur compatible avec HTML5 (Firefox, Chrome, Safari). Notez qu’Internet Explorer ne fonctionne PAS. L’application utilise le code HTML5 et celui de JavaScript, tous deux disponibles avec n’importe quel navigateur compatible avec HTML5 dès sa mise en service. Si vous avez désactivé l’option JavaScript dans vos préférences du navigateur, vous devrez la réactiver. Pour un visionnement optimal, vous devrez agrandir la fenêtre de votre explorateur de façon à pouvoir visualiser d’un simple coup d’œil les graphiques poids-taille et IMC.

Pour tracer la taille, le poids, l’indice de masse corporelle (IMC), vous devrez fournir certains autres renseignements tels que la date de naissance, la date de la visite correspondant aux mesures, la taille et le poids. Dans le respect des lois sur la confidentialité, aucune de ces données ne sera partagée avec le serveur qui héberge l’application, et notez que tous les calculs sont effectués localement.

Un clic sur ce bouton ordonne au navigateur de faire le calcul des résultats suivants, que l’on peut voir à la droite des champs d’entrée de données.

Basés les grilles du du 2e ou 1er ensemble, vous trouverez sur les courbes de croissance de l’OMS pour le Canada en 2014, des graphiques pour la taille, le poids et l’indice de masse corporelle. De multiples boutons vous permettront d’y apporter des modifications, ou encore tout simplement de les sauvegarder.


Le traceur du site web, pour le groupe d’âge 0 à 2 ans

Les instructions pour utiliser le traceur pour les nourrissons est très similaire à quelques exceptions mineures près. Contrairement aux graphiques pour les enfants plus âgés, l’envers du graphique taille et poids-pour l’âge ne trace pas le graphique IMC-pour l’âge, mais montre plutôt les valeurs de circonférence crânienne et du poids-pour la longueur. Malgré que l’OSM a produit des graphiques d’indices de masse corporelle pour les nourissons, et qu’ils soient grandement utilisés pour les agences de santé nationales, les autorités canadiennes préfèrent utiliser les graphiques poids-pour taille, et cela en partie pour pallier aux imprécisions causées par les mesures de taille dans ce groupe d’âge. Ce point est d’autant plus pertinent dans un contexte clinique alors que la taille est calculée au carré dans le dénominateur du calcul de l’IMC. Voici d’autres différences :

Détails concernant l’exécution

Il faut se souvenir que JavaScript n’a pas été conçu à des fins scientifiques, ce qui explique qu’il lui manque des fonctions standards telles qu’une fonction de densité de probabilité ou un tableau de référence pour appareiller l’âge et le sexe à la compilation des paramètres LMS. Donc pour le traceur web, on arrondit la valeur de l’âge au mois le plus près avant de trouver sa correspondance sur le tableau LMS. Ceci diffère de l’ensemble de statistiques macros de l’OMS qui utilise plutôt l’interpolation linéaire afin de générer les paramètres LMS ‘exacts’ avant de calculer les scores Z. De façon générale, la différence est insignifiante avec une différence entre 0.01 et 0.02 du deuxième chiffre après la virgule décimale. Ceci s’applique également à la longueur, qu’on arrondit au centimètre le plus près avant de calculer le score Z du poids-pour-la longueur. C’est pour cette raison que les puristes en statistiques préfèrent utiliser l’ensemble macro de l’OMS en combinaison avec R, SAS, Stata et SPSS, disponibles en trois versions :

Tous ces ensembles de statistiques macros peuvent être utilisés pour analyser des fichiers batch. Prendre note que l’ensemble macro de l’OMS version who2007 calcule le poids pour l’âge uniquement pour le groupe des 5 à 10 ans. Si vous désirez inclure le groupe des 10 à 19 ans, vous devrez utiliser Révisions du GCEP (2016) que vous trouverez sur notre site web. Ces ensembles macros révisées ramènent les calculs de l’OMS alors que leurs tableaux LMS étaient disponibles, mais peuvent également calculer le score Z du poids pour l’âge à partir de la nouvelle analyse de 2014 des données de l’OMS pour le groupe d’âges 10 à 19 ans (BMC Pediatrics 2014;14:32). Veuillez noter également que les ensembles macros de l’OMS pour SAS, Stata et SPSS n’ont pas été mises à jour depuis 2007, contrairement à l’ensemble macro R qui fut révisé en 2013. Malgré une révision des ensembles SAS et Stata en 2016, il est peu probable que nous les conservions.

Il est possible que vous choisissiez de suivre l’exemple de l’OMS et que vous utilisiez les ensembles macros R. Vous trouverez sur le site CRAN plus d’informations au sujet du logiciel R ainsi que des téléchargements gratuits pour différentes plateformes.


Applications Shiny

Une option est disponible pour ceux qui désirent les ensembles macros de l’OMS sans toutefois se préoccuper d’un ensemble statistique. Nous avons conçu une application web (Zapps™) qui utilise les ensembles macros de l’OMS sur un serveur R (alias Shiny).

Avec le serveur Shiny, il est possible de télécharger en tableau Excel (ou similaire) des données batch au format de variables séparées par des virgules (.csv). Un Calculateur Excel est également disponible pour utiliser avec des fichiers batch (seulement pour Windows).

Quant à ceux qui optent de télécharger les données anthropométriques dans un format tableur (.csv) lors de la création de courbes de croissance, il vous sera possible d’utiliser le traceur de l’application Shiny. Contrairement au traceur web (écrit en langage JavaScript), le serveur Shiny permet d’obtenir des résultats à partir de l’ensemble de statistiques R, ce qui permet l’utilisation de plusieurs fonctionnalités expérimentales. Vous nous en donnerez des nouvelles.

Ou si vous préférez combiner l'entrée directe des données avec la puissance du Shiny:


Si vous avez des questions, des commentaires ou des suggestions, n’hésitez pas à contacter Dr. Atul Sharma ou Dr. Dan Metzger.

Cliquez ici pour revenir au haut de la page.