Le programme de bourse de formation du GCEP

Formulaire de demande :

Veuillez cliquer ici pour des renseignements relatifs aux demandes de bourse. La date limite pour soumettre une demande est le 20 novembre 2017. Vous devriez immédiatement recevoir un courriel de confirmation de webmaster@cpeg-gcep.net. Pour toute question au sujet des demandes de bourse de formation, veuillez contacter Dre. Celia Rodd.


Historique :

Le programme de bourse de formation du Groupe canadien d’endocrinologie pédiatrique a été créé afin de continuer à développer l’endocrinologie pédiatrique au Canada. C’est en 1992 que fut décernée la première bourse de formation des stagiaires, et cette bourse a été octroyée chaque année depuis cette date. Pour l’année 2014–2015, il a été possible d’octroyer à nos stagiaires deux bourses de recherche de niveau supérieur, chacune d'elles s'étalant sur deux ans. Grâce à l'appui précieux que nos partenaires de l’industrie nous accordent généreusement, le GCEP a pu offrir ce programme année après année.

De la part de tous ses membres, le comité des bourses de formation du Groupe canadien en endocrinologie pédiatrique tient à remercier les sociétés suivantes :

  • Eli Lilly Canada Inc.
  • Novo Nordisk Canada Inc.
  • EMD Serono Canada Inc.
  • Pfizer Canada Inc.
  • Hoffman-LaRoche Canada Ltd.
  • Sandoz Canada Inc.

Termes du mandat en 2018–2019 :

Notre mandat :

Le mandat du comité des bourses de formation du Groupe canadien en endocrinologie pédiatrique est de promouvoir et d’aider la formation d’endocrinologues pédiatriques. Nous accordons une priorité aux candidats qui planifient poursuivre leur carrière au Canada. Grâce à l'aide salariale, ainsi qu’aux subventions de fonctionnement allouées, les boursiers sont en mesure d’améliorer leurs compétences en recherche, tout en perfectionnant leurs habiletés pédagogiques, cliniques, ainsi que celles requises pour plaider en faveur des enfants atteints d’un trouble endocrinien. Le but de ces bourses est donc de faciliter la formation des endocrinologues pédiatriques, qui sans elles, serait quasi impossible.

Critères d’admissibilité :
  • Les jeunes candidats, soit ceux qui en sont à leur première ou deuxième année de formation, doivent présenter une demande de formation en endocrinologie pédiatrique au sein d’un programme accrédité par CRMCC.
  • Les candidats plus avancés, soit ceux qui en sont à leur troisième ou quatrième année de formation, et qui répondent aux exigences de certification du CRMCC, peuvent proposer de poursuivre leur formation n’importe où au Canada.
  • Une priorité est accordée aux demandes salariales. Quant aux demandes de subvention de fonctionnement pour des projets de recherche, elles sont accordées selon la disponibilité des fonds. Les bourses salariales sont dorénavant fixées à 75 000 $ alors que les subventions de fonctionnement ne peuvent excéder 30 000 $. Il n’est pas permis pour un candidat ou une candidate de recevoir simultanément deux bourses salariales. Dans l’éventualité où un candidat ou une candidate obtiendrait une bourse du GCEP ainsi qu’une bourse salariale externe, cette personne devrait alors communiquer avec la personne responsable du comité des bourses de fonctionnement et demander, s’il y a lieu, que la bourse salariale soit convertie en bourse de fonctionnement. Cette demande se doit d’être acheminée avant la date d’entrée en vigueur de la bourse salariale. À noter également que l’évaluation des candidats et des candidates tient compte de leur formation précédente, plan de carrière, lettres de recommandation, performance universitaire, ainsi que sur la faisabilité de leur proposition de formation. Que ce soit pour une bourse salariale ou pour une aide au fonctionnement, la qualité et la faisabilité du projet demeurent des qualités essentielles. Aucune demande tardive ne sera prise en considération.
Nos attentes envers les boursiers de ce programme :
  1. Chaque boursier devra présenter les travaux entrepris lors de sa formation lors de la réunion scientifique annuelle du Groupe canadien en endocrinologie pédiatrique. Ils devront au préalable soumettre un résumé de leurs travaux lors des appels de proposition des résumés, et ces derniers seront évalués et choisis selon leur valeur par un comité de sélection.
  2. Aucun ajournement ou départ ne pourra se produire pendant la période de subvention sans avoir reçu l’approbation officielle du comité des bourses de formation du Groupe canadien en endocrinologie pédiatrique.
  3. Les boursiers ont trois mois à la fin de leur stage de formation pour soumettre au comité des bourses de formation du Groupe canadien en endocrinologie pédiatrique un bref rapport de leurs activités. Le but étant de documenter la façon dont le temps passé en formation a été utilisé, ce compte-rendu d’une ou deux pages doit mentionner l’hypothèse à la base du projet et le mettre en contexte. Il doit également inclure une description des méthodes de recherche utilisées et des résultats obtenus, ainsi qu’une brève discussion du projet dans le contexte de la littérature actuelle. Il n’est pas nécessaire d’y ajouter des tableaux et des figures. Enfin, ce compte-rendu doit faire mention des présentations, résumés ou manuscrits qui auront découlé des activités du boursier.
  4. Bien que la remise de ce rapport relève principalement de la responsabilité du boursier, il n’en demeure pas moins que fondamentalement, le directeur du programme des bourses de formation est responsable de s’assurer de la soumission de ce rapport en bonne et due forme. Un non-respect relatif à la soumission de ce rapport pourrait se traduire par une incapacité du programme à être admissible pour un support de demande de bourse sur une période de deux ans. Nous laissons à la discrétion du comité exécutif de décider de possibles sanctions additionnelles.
  5. Le président du comité des bourses de formation du GCEP devra faire parvenir un courriel au directeur du programme des bourses ainsi qu'à son boursier afin de leur rappeler de soumettre leur rapport. (Veuillez noter que le président adressera ses courriels selon les adresses courriel contenues dans l’annuaire du GCEP, et que la responsabilité incombe au boursier de s’assurer que l’adresse qui y figure est conforme.)
  6. On s’attend à ce que tous les récipiendaires d’une bourse de formation du GCEP deviennent membres du GCEP, s’ils ne le sont pas déjà.
  7. Politique du GCEP sur le cumul d’emplois : En conformité avec la Déclaration du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada sur le cumul d’emplois datée de 2002, ainsi que des politiques des facultés canadiennes de médecine, les récipiendaires d’une bourse de formation du GCEP peuvent s’investir dans du travail clinique rémunéré en dehors de leur division d’endocrinologie pédiatrique, mais en respectant certaines restrictions. Les quarts de travail ne doivent pas avoir lieu durant les heures régulières de travail et doivent respecter les directives complémentaires adoptées par leur université. Dans une période de 12 mois, les stagiaires ne doivent pas gagner plus de 20 % (rémunération brute) du montant de leur bourse du GCEP pour ce travail supplémentaire. Cette politique sert non seulement à s’assurer que les stagiaires demeurent concentrés sur leur bourse de formation, mais permet également d’éviter toute allégation d’inconduite dans la relation superviseur-stagiaire.

Voici la liste des anciens récipiendaires des bourses de formation du GCEP :

  • 1992 : Margaret Lawson
  • 1993 : Margaret Lawson, Angelo Simone
  • 1994 : Shane Taback, Angelo Simone
  • 1995 : Cherie Vaz, Shane Shayback, Elizabeth Cummings
  • 1996 : Jill Hamilton, Elizabeth Sellers, Elizabeth Cummings
  • 1997 : Jill Hamilton, Elizabeth Sellers, Elizabeth Cummings
  • 1998 : Jacqueline Curtis, Jill Hamilton
  • 1999 : Jacqueline Curtis, Jill Hamilton
  • 2000 : Constadina Panagiotopoulos, Carol Huang
  • 2001 : Constadina Panagiotopoulos, Suzanne Stock
  • 2002 : Preetha Krishnamoorthy, Paul Zimakas, Rebecca McEachern
  • 2003 : Preetha Krishnamoorthy, Helen Bui
  • 2004 : Meranda Nakhla, Judith Simoneau-Roy
  • 2005 : Meranda Nakhla, Isabelle Chapodos, Mary Jetha
  • 2006 : Brandy Wicklow, Shazhan Amed
  • 2007 : Brandy Wicklow, Teresa Pinto, Bojana Babic, Johnny Deladoëy
  • 2008 : Ann Marie Sbrocchi, Patricia Olivier, Teresa Pinto
  • 2009 : Rayzel Shulman, Patricia Olivier, Thomas Édouard, Stefanie Runge-Wildi, Constantine Saaman
  • 2010 : Ereny Bassilious, Jonathan Wasserman, Yonatan Yeshayahu, Sarah Tsai
  • 2011 : Maude Millete, Jonathan Wasserman, Caroline Zuidwijk, Michal Cohen
  • 2012 : Jennifer Harrington, Tal Oron, Paola Luca, Munier Nour, Despoina Manousaki
  • 2013 : Karin Winston, Coralie LeBicq, Andrea Ens, Brenden Hursh, Isabelle Rousseau-Nepton
  • 2014 : Despoina Manousaki, Isaac Levy
  • 2015 : Lyne Chiniara, Sanjukta Basak, Katherine Verbeeten
  • 2016 : Colleen Nugent, Nicole Coles, Katherine Pundyk
  • 2017 : Colleen Nugent, Shai Fuchs